Nandi Madida accuse Thamsanqa Fakazi d’avoir détourné son argent

0
98

Nandi Madida s’est tournée vers les médias sociaux pour rétablir la vérité sur l’article de presse, selon lequel elle et son « manager » sont actuellement en désaccord sur de l’argent qu’il lui doit, près de 3,7 millions de rands (environ 126 millions FCFA). Toutefois, la chanteuse, actrice, mannequin et présentatrice de télévision sud-africaine a apporté un petit démenti, en révélant la vraie histoire.

L’article de presse révélait que Nandi Madida était en conflit avec son manager, indiquant que le manager était presque coupable de s’être enfui avec plus de 3 millions de rands, que l’artiste avait gagné en tant qu’ambassadrice de LUX. Un accord qui a tellement aidé à propulser la belle dame et qui lui a valu le rôle principal dans « Black Is King » de Beyoncé, alors qu’elle incarnait le personnage de Nala.

Abordant la question des revenus liés à son titre d’ambassadrice de LUX, Nandi Madida a publié une déclaration traitant des allégations. « Je peux confirmer qu’une convocation a été envoyée, cette semaine, par mon équipe juridique à un agent qui a travaillé sur la campagne LUX pour Unilever », a-t-elle indiqué.

« Thamsanqa Fakazi (connu sous le nom d’Amaru Da Costa) de Ade Holding Propriety qui n’était pas mon manager et n’a jamais été mon manager, car sa société est l’agent de cette campagne. Il a reçu une convocation pour des sommes exceptionnelles qu’il ne m’a pas payées de la campagne LUX, en tant qu’ambassadrice », poursuit-elle.

Selon les informations, Thamsanqa Fakazi alias Amaru Da Costa, aurait été payé en intégralité par LUX pour acquitter Nandi Madiba. Amaru aurait estimé que Nandi Madida, n’avait pas besoin de cet argent, dans la mesure où elle était mariée à l’un des plus grands musiciens et producteurs d’Afrique du Sud. Une action qui pourrait lui coûter cher.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici